Accueil > Coopération anésthésiste chirurgien : qui fait quoi?

Coopération anésthésiste chirurgien : qui fait quoi?

La SFCE en 2013 a initié un travail intitulé "gestion du risque dans la relation anesthésiste chirurgien: qui fait quoi". Ce thème a fait l'objet de la réunion de DPC des chirurgiens présents au congrès de la SFCE puis lors de réunions au niveau national. 15 points clefs ont été élaboré a propos de cette coopération anesthésie - réanimateur / chirurgien. Ce travail a obtenu le label HAS, le niveau 3 de Soins Sécurité Patient et surtout a été co- signés par la FCVD, la SFAR et le CFAR.

Anesthésistes-réanimateurs et chirurgiens assument conjointement la qualité des soins et la sécurité des patients dont ils ont la responsabilité. Pour gérer la complexité des parcours et répondre aux impératifs de l’organisation, la définition des rôles et la répartition des tâches de chacun sont nécessaires.

Les « points clés et solutions » pour la sécurité des patients sont un outil pour l’analyse et l’amélioration des pratiques professionnelles. Ce document est le fruit d’un travail collectif réalisé au sein des organismes professionnels agréés pour l’accréditation des médecins anesthésistes-réanimateurs et des chirurgiens de différentes spécialités. L’analyse des événements indésirables associés aux soins (EIAS) déclarés a servi de base à son élaboration et lui donne sa légitimité en termes de préconisations. Elles ne sont pas théoriques mais pratiques.

Ce document ne prétend pas imposer des solutions, mais doit être lu comme une liste de questions qui visent à sécuriser le parcours des patients en répondant aux besoins des professionnels et en optimisant les conditions de leur travail en équipe.

Dans la chronologie du parcours d’un opéré, l’accent est mis sur le partage des informations, leur traçabilité et la prise de décision partagée.Les « points clés et solutions » listent dans un ordre chronologique les 15 étapes critiques qui ont été identifiées comme à l’origine des dysfonctionnements les plus fréquents entre les anesthésistes-réanimateurs et les chirurgiens.

La somme des compétences individuelles ne crée une compétence collective que s’il existe une définition concertée des objectifs et un partage des responsabilités et résultats.

La coopération entre anesthésistes-réanimateurs et chirurgiens s’inscrit dans une démarche collective de gestion des risques pour assurer la sécurité des patients.

cliquez sur le lien suivant pour obtenir le document complet.

Documents

L'actualité de la SFCE

Congrès 2018

Découvrez le programme du XXVème symposium de chirurgie laparoscopique

Je m'inscris